Les huiles essentielles pour vous protéger de l'hiver



L’hiver arrive, il montre discrètement le bout de son nez depuis quelques jours! Avec lui surviennent aussi, pour plusieurs personnes, des périodes de baisse d’énergie, de fatigue, les épisodes de rhume, grippe, gastro-entérite, etc! Vous devez vous en douter, les huiles essentielles peuvent être utiles en ces moments! Certaines sont particulièrement adaptées à cette période de l’année!

Je vous parle aujourd’hui de ces huiles essentielles qui peuvent constituer une « trousse d’hiver »! Comme à l’habitude, dans le contexte de cette chronique, je recommande aux femmes enceintes ou qui allaitent de ne pas prendre d’huiles essentielles.

Pas la tête à faire vos mélanges?

Vivia a prévu pour vous des produits pour l'hiver, déjà mélangés et dosés avec les huiles essentielles.

Magasiner maintenant

Eucalyptus radié: indispensable en période de grippes ou rhumes et même lors d’épidémies contagieuses d’origines virales. Elle aide à dégager les voies respiratoires et prévenir l’écoulement nasal. Elle a une odeur camphrée agréable. Elle est aussi réputée pour ses propriétés : antibactérienne, antivirale, anti-infectieuse et même stimulante du système immunitaire. Elle convient à la majorité* (enfants 3 ans et plus). On peut l’utiliser, mélangée à d’autres huiles essentielles, en diffusion et en massage.

Conseil: En cas de grippe, dès les premiers symptômes, mélanger 3 gouttes HE Eucalyptus radié, 2 gouttes HE Épinette noire, 1 goutte HE Tea Tree, et diluer le tout dans 5 ml d’huile végétale de votre choix. Masser sur la gorge et le torse, 3 à 4 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes**. A utiliser aussi en prévention : procéder comme mentionné en cas de grippe, mais 1 fois par jour, le matin, pendant 1 semaine. Répéter 1 fois par mois, d’octobre à avril.

Tea tree: Reconnue pour ses propriétés antiseptique, antivirale, anti-infectieuse et antibactérienne, cette HE renforce également les défenses immunitaires. Elle est bien tolérée par les enfants. Son odeur, plus ou moins agréable, fait qu’on utilise souvent cette HE en synergie avec d’autres HE.

Conseil: Début de grippe avec fatigue : dès les premiers symptômes, mélanger 4 gouttes HE Tea Tree, 4 gouttes HE Eucalyptus radié, dilué dans 15 ml d’huile végétale de votre choix et masser sur le torse et la gorge 3 à 4 fois par jour pendant 2-3 jours ou jusqu’à disparition des symptômes. Jusqu’à disparition des symptômes**.

Ravintsare: (Cinnamomum camphora) à ne pas confondre avec le Ravensare (Ravensara Aromatica). Réputée pour ses propriétés tonique et énergisante, antivirale et antibactérienne, elle est aussi expectorante et efficace pour dégager les voies respiratoires.

Conseil: Pour un rhume : 2 gouttes HE Ravintsare, 2 gouttes Tea tree, 2 gouttes HE Épinette noire, 2 gouttes HE Menthe poivrée. Mélanger le tout et diluer dans une huile végétale. Massez le torse, la gorge et la base du nez pendant 2-3 jours ou jusqu’à disparition des symptômes**. Enfants 6 ans et plus.

Niaouli: expectorante, antibactérienne et antivirale, elle est même reconnue pour faire baisser la fièvre.

Début de fièvre*: 3 gouttes de HE Niaouli, 3 Gouttes Ravintsare, 3 gouttes Eucalyptus radié : mélanger. Mélanger ce mélange d’HE dans 5 ml d’huile végétale. Appliquer une partie de mélange et masser le torse et le dos, le long de la colonne vertébrale. Répéter 3 fois par jour pendant 2-3 jours ou jusqu’à disparition des symptômes**. Enfants 6 ans et plus.

Épinette noire: elle possède de formidables propriétés, dont : tonique général, mimétique de la cortisone (cortison-like), anti-inflammatoire, désinfectante aérienne, antitussive et expectorante. Elle aide à lutter contre la fatigue, qu’elle soit passagère ou générale, et même l’épuisement.

Conseil: 5 gouttes HE Épinette noire dans 5 ml d’huile végétale. Répartir le mélange, dans le bas du dos, des deux côtés de la colonne (i.e. sur les glandes surrénales) Masser. Répéter 2 fois par jour. Enfants 12 ans et plus. Pour une fatigue passagère, utiliser au besoin*. Pour une fatigue importante, utiliser 5 jours sur 7 pendant 21 jours*.

Voilà donc mes conseils pour que vous puissiez affronter l’hiver avec le plus de confort possible! Bien sûr, il existe d’autres huiles essentielles pour l’hiver, mais j’ai choisi celles-ci aujourd’hui, car elles sont faciles à trouver, ne comptent pas parmi les plus dispendieuses et conviennent à toute la famille (parfois 6 ans et plus), sauf les femmes enceintes ou qui allaitent.

Vous pouvez aussi prendre les mélanges recommandés ici dans un bon bain chaud ou encore en diffusion, à l’aide d’un diffuseur d’huiles essentielles. Ne jamais mettre des HE pures dans un bain chaud. Il faut toujours les diluer dans une matière grasse (huile végétale, crème ou lait gras), un dispersant (disponible au rayon des huiles essentielles dans les pharmacies et magasins de produits naturels) ou un bain moussant neutre. Vous pouvez aussi mettre le mélange d’huiles essentielles pures (c.-à-d. non diluées dans l’huile végétale) dans votre diffuseur. Mettre le nombre de gouttes recommandé par le fabricant. 

Pour finir, quelques précautions à observer : assurez-vous d’avoir les mains propres et d’utiliser des contenants propres lorsque vous fabriquez vos « formules » ou mélange d’huiles essentielles. Toujours se laver les mains après avoir manipulé les huiles essentielles. Attention de ne pas éclabousser des huiles essentielles pures sur la peau, les tissus délicats ni sur des surfaces ou délicates ou en bois verni. Si c’est le cas, rincer immédiatement avec de l’eau et éponger. Les produits que vous réaliserez en suivant ces conseils sont pour usage externe seulement. Ne pas laisser les contenants de ces produits à la portée des enfants. Par excès de prudence, ne pas utiliser d’huiles essentielles pendant la grossesse ni l’allaitement.

* : Dans le contexte de cette chronique, je recommande aux femmes enceintes ou qui allaitent de ne pas prendre d’huiles essentielles.
** Obtenez un avis médical si les symptômes persistent plus de 7 jours. J’aimerais vous rappeler que les conseils mentionnés dans le cadre de cette chronique ne servent pas à poser un diagnostic sur votre état de santé ni à remplacer un avis médical. La prise d’huiles essentielles à visée thérapeutique doit se faire sur l’avis d’un-e aromathérapeute certifié-e. Si vous prenez des médicaments, veuillez mentionner à votre médecin et pharmacien que vous prenez ou désirez prendre des huiles essentielles. Sentez-vous bien!

Découvrez nos produits pour combattre les petits maux

Découvrez notre gamme de produits qui vous aideront à affronter les intempéries de l'hiver!

Magasiner nos produits